Follow us on
Search
Or combine different search criteria.

Blog

Malgré leur niveau d’études élevé, les femmes arabes n’ont toujours pas accès à l’emploi

Average: 5 (1 vote)
Mar 15, 2016 / 0 Comments
   
World Bank Blogs

D’après l’édition 2015 du rapport mondial sur la parité entre hommes et femmes (Global Gender Gap Report), 13 des 15 pays affichant les plus faibles taux de participation des femmes à la vie active se trouvent au Moyen-Orient et en Afrique du Nord (région MENA). Le Yémen affiche le taux le plus bas, suivi par la Syrie, la Jordanie, l’Iran, le Maroc, l’Arabie saoudite, l’Algérie, le Liban, l’Égypte, Oman, laTunisie, la Mauritanie et la Turquie.

 

Pourquoi le taux d’activité des femmes est-il si modeste dans la région MENA, où les filles sont autant instruites que les garçons et, souvent, réussissent mieux à l’école ?

 

Continuez à lire l’article sur le blog de la Banque Mondiale.

Maha El-Swais

Maha is a social media communications strategist with the World Bank MENA region. Before joining the bank, she spent most of her career as a broadcaster working at several radio and TV stations in Jordan and the US after completing her Mass Communications degree at the American University in Cairo, Egypt.

Comments

Leave Your Comment

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.